Post-Projet : Damaris

DSCN0487

J’ai vécu comme un honneur d’avoir fait partie de l’équipe partante, d’avoir vu tant de gens s’engager de près ou de loin, d’avoir vu Papa aplatir les sentiers sur lesquels nous avons marché, l’avoir suivi dans des endroits où il voulait nous présenter des personnes, nous montrer des choses qui Lui brise le cœur…

Un honneur d’avoir reçu, il y a déjà quelques années, la responsabilité malgré toute mon incompétence à le faire, de porter Son nom. De le représenter, de le présenter, d’être ses pieds, d’être ses mains, sa voix, d’être l’une de Ses ambassadrices.

Servir est un honneur, servir est une grâce, un cadeau…

mais ça serait chose impossible sans Lui.

Mais contrairement à l’image que j’avais de la « mission » au début de ma vie chrétienne : Non ce n’est pas tout rose au contraire.
L’Eglise n’est pas un cocon, elle est une caserne.
Une lumière qui brille dans les ténèbres, elle est où ? : Dans les ténèbres. Le monde dans lequel on est envoyé est loin d’être beau et propre.Il est brisé, il est entaché, englué, il est sale, il est noir de crasse.  Durant ce voyage, c’est parfois avec des larmes que j’ai davantage réalisé combien Dieu était en colère contre ce qui entachait ce monde : le péché…

Un "bar" où travaillait une fille de 15 ans de la Hope House...

Un « bar » où la prostitution sévit, y compris sur des enfants.

L’une des choses les plus marquante de ce voyage pour moi, c’était ça : la colère, que j’ai parfois ressentie.
J’ai été furieuse de voir, dans un bar de prostitution, un poster de Jésus accroché par le propriétaire, comme le cache-misère de son péché.
Furieuse de savoir que des hommes poussés par le péché, pouvaient voir l’idée de violer des enfants comme une « activité de soirée ».
Furieuse de voir la conséquence du péché au point de vue des répartitions économiques, de voir des enfants condamnés à vivre a peine quelques années à cause du manque d’argent, du manque d’éducation des parents.
Furieuse de voir la corruption paralyser ceux qui ont les outils pour changer cela.
Furieuse et triste, de voir qu’un enfant du camp pouvait me tirer la main à 8h30 du matin pour m’indiquer sa bouche pour me demander du riz.
Furieuse de voir l’injustice. Furieuse de voir la misère. Furieuse et triste…

Par deux fois j’ai dit ce que je n’avais pas dit depuis longtemps:
-Jésus, revient… dépêche toi…Viens éradiquer tout ça et refaçonner ce monde pour en faire quelque chose de juste.

 Et si ma supplication à eu sa réponse, je résumerais ce que j’en ai compris en ces mots :

(compréhension personnelle que je n'oblige personne à partager)

Mon enfant, oui, indigne toi, « met toi en colère mais ne pèche pas » (eph4)
Ne te trompe pas de personne contre qui diriger ta colère, connais tes armes, et connais mon amour.
Si je reviens aujourd’hui, qu’adviendra-t-il de ceux qui n’ont pas encore entendu mon message?
Si ta colère est celle que je ressens pour le péché, qu’adviendrait-il de toi, de tous, qu’adviendrait-il du monde si je n’étais pas un Dieu de grâce et d’amour ?

   Je t’ai aimé mais j’ai été en colère contre ton péché. Parce qu’un jour on t’a annoncé mon message, que tu as compris, que tu as cru, mon propre fils a pris ton péché sur lui et en a subit les conséquences : Il est mort.
De la même manière tu es morte au péché.
J’ai rendu la vie à mon Fils, et de la même manière je t’ai donné une nouvelle vie.La croix est ma signature sur le certificat d’adoption qui fait de toi ma fille. Souviens t’en.
Alors  » Puisque {tu es une} enfant bien-aimée de Dieu, suis l’exemple de {Ton} Père. » (eph5-1)

Aime les pécheurs mais déteste le péché.
Aime les consommateurs de la prostitution, mais combat leurs actes.
Aime les violeurs, les prisonniers du péché, aime les, mais condamne leurs actions.
Aime les parents qui poussent leurs enfants à faire des choses qui les brisent, prie pour eux.
Aime ceux qui sont corrompus mais condamne la corruption.
Alors par amour pour eux, combat leur oppresseur.

Pense tu qu’ils sont davantage séparé de moi que tu ne l’étais par tes « petits péchés » avant ta conversion?
Ils me sont précieux autant que tu l’es pour moi, et je veux aussi qu’ils deviennent tes frères et soeurs.
Si tu regarde l’autre de haut, tu oubliera de regarder au ciel.
Veille sur ton coeur, car toi et tous ceux de ma famille…

       « Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, pensez-vous avoir droit à une reconnaissance particulière ? Les pécheurs aiment aussi leurs amis. Et si vous faites du bien seulement à ceux qui vous en font, pourquoi vous attendriez-vous à de la reconnaissance ? Les pécheurs n’agissent-ils pas de même ? (…) Vous, au contraire, aimez vos ennemis, faites-leur du bien et prêtez sans espoir de retour. Alors votre récompense sera grande, vous serez les fils du Très-Haut, parce qu’il est lui-même bon pour les ingrats et les méchants. Votre Père est plein de bonté. Soyez donc bons comme lui. (Luc.6) »

Tu as besoin de moi pour aimer réellement de cette façon, ne l’oublie pas.
Tu prie pour une meilleure vie ? Pense éternité, et prie aussi pour qu’ils obtiennent La Nouvelle vie.

Le plus riche des hommes sur terre qui m’aura ignoré sera le plus miséreux au ciel, davantage que ce vieil homme condamné par sa santé mais qui m’a accepté dans sa vie à Navotas.

Par amour, combat l’oppresseur, connais tes armes ; vis et fais passer mon message.

Ce message, c’est celui ci :


Et si tu as des questions, tu peux nous les poser, ou bien aller voir par ici !

Publicités

Une réflexion sur “Post-Projet : Damaris

  1. wooww merci pour ce partage!! C’est une réponse aux questions que je n’arrête pas de me poser, c’est un rappel à l’ordre pour moi.
    Merci du fonde du coeur Damaris et que Dieu te bénisse et nous apprene à AIMER.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s