Un petit bout d’chemin avec… Louis :)

 

Savez-vous ce que c’est de ne pas entendre la voix de Dieu ? Je veux dire, de ne même pas savoir à quoi elle ressemble et de ne pas s’en soucier ? De n’avoir aucun repère dans cette vie autre qu’une morale bancale et changeante au gré des circonstances ? Et comme seul but, une mort lointaine, des fois trop lointaine ?

C’est dans cette situation que j’ai vécu pendant les 18 premières années de ma vie. Je suis né dans une famille… française ? Laïc, agnostique, légèrement croyante, tolérante, très gentille et aimante !

Au début, pas de problème, quand on est gosse, on n’y pense pas à tout ça. Puis petit à petit, on commence à réfléchir. On se pose des questions, on se perd, on serre les dents, on se retrouve pour mieux se perdre. Et quand on n’a plus rien à quoi se raccrocher, Dieu intervient. Dieu est venu me chercher lors de ma première année d’université en mettant sur ma route des chrétiens certes imparfaits mais des amis. Je cherchais à comprendre le pourquoi j’allais passer quelques années sur des bancs à apprendre des connaissances que j’allais retransmettre dans un métier, qui finalement, n’arrêterai pas la machine de la vie, ne la changerai même pas.

La vie semblait une vague inarrêtable, quel que soit la forme que la société voulait lui donner, elle progressait, amenait la naissance, la joie, l’amour, l’injustice et la mort sans distinction. Voilà la vie sans Dieu, sans but.

Ma recherche de Dieu et de sens m’a mené dans une église évangélique il y a 4 ans, à découvrir Jésus dans les évangiles, l’amour de Dieu. Quelle joie et quel repos c’était de regarder sans angoisse cette vague de face, et de voir, à travers, la main d’un Dieu aimant la déroulant, puis lâcher prise et se laisser emporter par les flots de la vie. Destination la vie éternelle.

 D

D

Pourquoi je pars au Cambodge ? 

Au début, c’est parti d’un bon sentiment, un petit enfant de chœur qui veut aider avec ses petites mains. Puis je me suis rendu compte que je ne savais pas grand-chose sur le Cambodge et sur les gens là-bas. Finalement je n’avais même pas grand-chose à leur apporter. Un petit occidental perdu au milieu d’une œuvre qui le dépasse complétement.

Maintenant, je veux juste être émerveillé par ce que Dieu fait dans ces pays où les gens, les cultures, les pensées sont radicalement différentes aux miennes. Découvrir d’autres horizons, l’œuvre de Dieu, et Dieu lui-même dans ces pays, c’est pourquoi je pars.

Je veux me laisser surprendre par Dieu dans ce voyage, découvrir la pauvreté, la joie, et l’amour qui règne dans ce pays.

D
D

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s